Même confinés chez nous, le Seigneur ressuscité est avec nous

Chers paroissiens,

Je vous adresse ce petit mot d’encouragement dans ces moments d’épreuve que nous traversons où la pandémie de Coronavirus fait parler d'elle-même dans tous les médias du monde. Le Christ ressuscité est notre espérance. Ne nous laissons pas miner par la peur. C’est une évidence le virus Covid-19 frappe ici et là ; le personnel hospitalier et les médecins travaillent jour et nuit pour soigner les malades. Nous leur exprimons notre gratitude et suivons leurs recommandations sanitaires.

Mais je vous en prie, ne laissons pas la peur, le trouble ou l’inquiétude entrer dans notre coeur. Notre paix est dans une personne : Jésus-Christ, Fils de Dieu. A sa naissance, il est nommé le prince de la paix, il est la bonne nouvelle annoncée par les anges au monde. "Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’Il aime." A sa résurrection il salue ses amis : "la paix soit avec vous". Jésus-Christ n’est pas un mirage ni un nuage, il est quelqu’un, une personne vivante qui ne peut nous renier. Il nous a parlé dans les moments de joie et aussi dans les moments de trouble et de détresse.

Sentant sa mort prochaine, il réconforte ses apôtres : "croyez-vous à présent ? Voici que l’heure vient, et maintenant, elle est là, où vous serez dispersés, chacun allant de son coté, et vous me laisserez seul. Mais je ne suis pas seul, le Père est avec moi. Je vous ai dit cela pour qu’en moi vous ayez la paix. En ce monde vous êtes dans la détresse, mais prenez courage, j’ai vaincu le monde." (Jn 16,32-33)

Le Seigneur attend que nous revenions à lui. Crions vers lui, il va venir, réveillons-le comme les apôtres, dans la barque, sur une mer agitée. Dans les tempêtes il a été notre refuge. Demandons-lui son aide. Soyons des foyers d’espérance qui attendent une parole rassurante. N’oublions pas notre mère du ciel, Marie la mère de Jésus et la mère de tous les peuples. Elle est toujours là et sait pourvoir à nos manques comme autrefois aux noces de Cana. Nous gardons en mémoire ses visites à Lourdes, à Banneux, à Beauraing, à Kibeho… tous les fidèles qui ont eu recours à elle n’ont jamais été déçus. Osons prier le chapelet avec Marie chez nous en famille. Elle nous assure la protection contre tous les maux qui nuisent à notre santé corporelle et spirituelle. Elle ne cesse de nous montrer son Fils qui se laisse toucher par notre prière.

Chers amis, comme vous le savez, nous ne pouvons pas partager la parole et l’Eucharistie au cours d’une messe. Mais sachons rester en communion spirituelle avec le Seigneur par la lecture et la méditation de Parole de Dieu et suivons la messe à la télévision.

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde dans sa paix. Resplendissons et rayonnons de sa lumière. Confions notre paroisse et notre société à la protection de Marie, la Mère de Dieu. Qu’elle protège les malades et les soignants et intercède pour les défunts.

Je termine par ce tweet du pape François : "Prions ensemble pour les médecins, le personnel hospitalier, les bénévoles qui donnent leur vie pour sauver d’autres personnes. Et pour les autorités, pour ceux qui doivent prendre des décisions en ces heures. Tous ces gens sont les piliers qui nous défendent dans cette crise."

P. Ignace, curé de la paroisse